L’histoire d’Alfredo Stranieri : parcours d’un tueur hors du commun

4 minutes de lecture

Alfredo Stranieri, surnommé “le tueur aux petites annonces”, est un personnage à double facette. Il est à la fois un criminel redoutable et une illustration du pouvoir des médias. Son histoire ne commence vraiment qu’en 1997, avec l’annonce de la police française concernant les meurtres sur lesquels il était suspect. Aujourd’hui encore, Alfredo Stranieri continue de fasciner autant qu’il terrifie.

Les origines d’Alfredo Stranieri

Né en Italie en 1959, Alfredo Stranieri grandit rapidement dans un univers loin de la criminalité qui le caractérisera plus tard. Issu d’une famille modeste, sa mère travaille comme couturière tandis que son père est ouvrier en usine. C’est à l’adolescence qu’il découvre la France et effectue quelques séjours au sein de familles d’accueil appartenant à la communauté italienne.

Sa rencontre avec le monde du crime

Ce n’est qu’à 30 ans passés que Stranieri commet ses premiers délits notables. Ayant intégré des milieux criminels français et italiens, il se fait connaître pour sa propension à voler et profiter des personnes âgées. Malheureusement, ces méfaits ne resteront pas longtemps sans conséquences. En effet, suite à plusieurs plaintes de victimes, la police cherche à l’interpeller dès 1993.

Les meurtres de l’étrangleur de la polenta

C’est en 1997 qu’Alfredo Stranieri passe du statut d’escroc à celui de tueur. Sous couvert d’une fausse identité, il parvient ainsi à assassiner quatre personnes âgées sous différentes formes. En utilisant ce personnage fictif, Stranieri tendait des pièges mortels en se faisant passer pour un homme d’affaires souhaitant investir dans l’immobilier ou autre domaine lucratif.

Lire aussi :  Guy Georges : Portrait d'un tueur en série

L’enquête et l’arrestation de Stranieri

Face aux crimes macabres de Stranieri, la police déploie d’importants moyens afin de mettre la main sur le coupable. Fruit d’une collaboration entre les forces de l’ordre française et italienne, une longue enquête est menée pour retrouver cet individu insaisissable. Lorsque les indices commencent à converger, les autorités mobilisent un nombre impressionnant d’éléments pour arrêter Stranieri.

Finalement, après plusieurs mois d’investigations, la justice finit par identifier Alfredo Stranieri comme étant l’auteur des meurtres. Le dangereux criminel est arrêté en 1998, avant d’être condamné à plusieurs reprises pour ses crimes. Son arrestation marque en quelque sorte la fin de son parcours dévastateur.

Le rôle des médias dans l’affaire Stranieri

Loin de rester dans l’ombre, l’affaire Alfredo Stranieri a été largement relayée par les médias français et italiens. Ce phénomène s’explique notamment par le caractère spectaculaire des faits commis par cet individu peu ordinaire. Mais cette médiatisation a également eu des conséquences sur la vie privée du tueur ainsi que sur celle de ceux qui l’entouraient.

L’impact sur la famille du tueur

Avec la médiatisation de l’affaire, Alfredo Stranieri devient un personnage public, suscitant autant de crainte que de fascination auprès du grand public. La mise en lumière de sa vie privée et de ses proches entraîne inévitablement des répercussions chez ceux-ci. Ainsi, certains membres de sa famille évoquent publiquement leur désarroi face au comportement du tueur.

La récupération commerciale et marketing de l’affaire

Si l’affaire Stranieri a été abondamment exploité par les médias pour informer et alimenter les débats, elle a également été utilisée à des fins commerciales. Des magazines spécialisés aux journaux télévisés, en passant par les publicités pour des marques de polenta, l’image du tueur en série a fait vendre, au mépris parfois des valeurs éthiques et humaines.

Lire aussi :  Le mystère du Fantôme d'Heilbronn : une enquête criminelle aux multiples rebondissements

La suite : un criminel en prison pour le reste de sa vie ?

Depuis son arrestation en 1998, Alfredo Stranieri est incarcéré dans une prison française où il doit purger plusieurs peines de réclusion à perpétuité. Toutefois, cela n’a pas empêché cet homme complexe d’alimenter les chroniques et d’attirer l’attention des journalistes, experts ou simples curieux souhaitant comprendre ce qui se cache derrière la personnalité du tueur.

Ainsi, au fil des ans, Stranieri continue de jouer sur cette fascination que suscite son histoire. Il organise notamment des visites en prison pour rencontrer ses admirateurs ou accorde des entrevues exclusives aux médias français et italiens. En somme, Alfredo Stranieri est toujours présent, même s’il semble désormais définitivement enfermé derrière les barreaux.

Partager cet article
Laisser un commentaire